Les papillons (logo)Les papillons

Le papillon
 
Né au pays de la soie fine
Dans un cocon venu de Chine,
L’Orient est peint sur ses ailes.
 
Jaune ou bleu, vert ou vermeil,
Il vole, il va, il vit sa vie
A petits battements ravis.
Dans l’air doux, comme un éventail.
On le voit, on ne le voit plus,
Il est ici, il est là,
Ou bien c’est un nouveau venu
Son jumeau qui passe là-bas.
Ah ! Mettez au clou vos filets,
Jetez épingles et bouchons,
Laissez-le libre car il est
La poésie, le papillon !
 
Marc Alyn
 
Les papillons
 
De toutes les belles choses
Qui vous manquent en hiver,
Qu’aimez-vous mieux ?
-* Moi, les roses ;
-* Moi, l’aspect d’un beau pré vert ;
-* Moi, la moisson blondissante,
Chevelure des sillons ;
-* Moi, le rossignol qui chante ;
-* Et moi, les beaux papillons.
Le papillon, fleur sans tige
Qui voltige,
Que l’on cueille en un réseau ;
Dans la nature infinie,
Harmonie
Entre la plante et l’oiseau.
 
Gérard de Nerval
 
Le premier papillon
 
Le premier papillon s’envola dans le pré,
lança vers le soleil un bonjour bien joyeux,
dans un nuage blanc s’égara un moment,
battit de l’aile frêle et descendit, prudent ;
batifola un peu, insouciant et léger,
de tous ces va-et-vient se sentit fatigué,
s’assit sur une fleur, lui dit : que tu sens bon !
Tel fut le premier jour du premier papillon.
 
Wladyslaw Broniewski
 
La bise
 
« Ce sont des feuilles mortes »,
Disaient les feuilles mortes
Voyant des papillons
S’envoler d’un buisson.
« Ce sont des papillons »,
Disaient les papillons
Voyant des feuilles mortes
Errer de porte en porte.
Mais la bise riait
Qui déjà les chassait
Ensemble vers la mer.
 
Maurice Carême
 
Le Papillon
 
Trois-cents-millions de papillons
Sont arrivés à Châtillon
Afin d’y boire du bouillon,
Châtillon-sur-Loire,
Châtillon-sur-Marne,
Châtillon-sur-Seine.
 
Plaignez les gens de Châtillon !
Ils n’ont plus d’yeux dans leur bouillon
Mais des millions de papillons.
Châtillon-sur-Seine,
Châtillon-sur-Marne,
Châtillon-sur-Loire.
 
Robert Desnos