Orthographe (logo)Orthographe

Règles d’orthographe

O1 : Écrire les nombres
zéro ; un ; deux ; trois ; quatre ; cinq ; six ; sept ; huit ; neuf dix ; onze ; douze ; treize ; quatorze ; quinze ; seize dix ; vingt ; trente ; quarante ; cinquante ; soixante dix ; cent ; mille ; million ; milliard
O2 : Les mots invariables
Les mots du livre-outil, page 126 13579 ailleurs bientôt devant parce que quand alors chez enfin parfois quelquefois après combien entre partout soudain assez comme hier pendant souvent aujourd’hui d’abord jamais peut-être surtout 246810 aussitôt debout là-bas plutôt tard autour dedans (...)
O3 : aimer ou aimé
Pour savoir si on écrit « é » ou « er », il faut remplacer aimer par un autre verbe : prendre, courir, finir… Si on entend prendre, on écrit aimer. Si on entend pris, on écrit aimé.
O4 : Homophones : a / à ; ont / on
Je cherche le verbe avoir au présent. Je change le temps de la phrase : si le son a devient avait →j’écris a si le son a ne devient pas avait →j’écris à Je cherche le verbe avoir au présent. Je change le temps de la phrase : si le son on devient avaient →j’écris ont si le son on ne devient pas (...)
O5 : Homophones : est / et ; sont / son
Je cherche le verbe être au présent. Je change le temps de la phrase : si le son é devient était →j’écris est (ou es avec tu) si le son é ne devient pas était →j’écris et Je cherche le verbe être au présent. Je change le temps de la phrase : si le son son devient étaient →j’écris sont si le son son (...)
O4 : On écrit M devant M B P
Devant m, b, p, on écrit m au lieu de n. ex : le temps ; simple ; le timbre ; emmener Exceptions : bonbon ; bonbonnière ; bonbonne ; embonpoint ; néanmoins
O6 : on / on n’
On écrit on dans les phrases affirmatives. On est à l’école. On écrit on n’ dans les phrases négatives (négation : ne … pas, ne … plus, ne … jamais, etc). On n’est pas à la maison. En cas d’hésitation, on peut remplacer le pronom indéfini on par il ou elle pour savoir si la phrase est à la forme (...)
O7 : Les lettres G et C
La lettre G A O U E I Y garçon gorille aigu guenon guitare Guy orangeade mangeoire singe girafe gymnastique La lettre C A O U E I Y façade leçon déçu cercle citron cycle (...)
O6 : Les accents
L’accent aigu (é), l’accent grave (è) et l’accent circonflexe (ê) changent la prononciation du e. L’accent grave sert parfois à faire la différence entre deux mots : des / dès a / à ou / où la / là L’accent circonflexe est souvent l’indice de la disparition d’un S, que l’on retrouve dans des (...)
O8 : Le pluriel des noms
Le plus souvent, on ajoute un « s ». ce chat : ces chats Les noms terminés par « s x ou z » au singulier ne changent pas. une souris : des souris une croix : des croix le riz : les riz
O9 : Le féminin des noms
Le plus souvent, on ajoute un « e ». un ami : une amie Certains mots doublent la lettre finale. un chat : une chatte Certains mots sont les mêmes. un élève : une élève Parfois, on utilise un autre mot. un homme : une (...)
O10 : Pluriel des noms en OU
Les noms en OU font leur pluriel avec un S. sauf : des bijoux, des cailloux, des choux, des genoux, des hiboux, des joujoux, des poux
O11 : Pluriel des noms en AL
Les noms en AL font leur pluriel en AUX. sauf : des bals, des carnavals, des chacals, des festivals, des récitals,des régals
O12 : Pluriel des noms en AU, EAU, EU
Les noms en au, eau, eu prennent un x au pluriel. sauf : des landaus des bleus des lieus (le poisson) des pneus des émeus
O13 : Homophones : ou / où ; la / là
où : désigne un lieu ou un moment ou : exprime le choix (ou bien) là : désigne un lieu (ici) la : article féminin (devant un nom) la : pronom féminin (devant un verbe)
O14 : Homophones : ce / se ; ces / ses
ce : déterminant démonstratif (pour montrer) se : mot pour construire certains verbes ce livre, celui-là il se lave ces : déterminant démonstratif (pour montrer) ses : déterminant possessif (la possession) ces feuilles, celles-là ses feuilles, les (...)
O15 : Homophones : ces, ses / c’est
ces : déterminant démonstratif (pour montrer) ces feuilles, celles-là ses : déterminant possessif (la possession) ses feuilles, les siennes c’est : cela avec le verbe être c’est vrai, cela est vrai c’est le garçon, ce sont les garçons